Immédiatek

Logo Immediatek

Films & Musiques à la demande

Eurekoi

eurekoi

Des bibliothécaires de toute la France répondent à vos questions documentaires et demandes de recommendations en moins de 72h.

Pour toute demande concernant le fonctionnement des médiathèques de Colombes, merci d'utiliser notre formulaire de contact.

Nouveautés

2 amies pour la vie (1) : Un mensonge gros comme ça !

par Anne-Marie Pol
Cléo, 10 ans, est bien ennuyée, le prof lui a demandé de décrire sa meilleure amie en quinze lignes mais elle n'a pas de meilleure amie ! Devant ses camarades, elle invente une meilleure amie princesse. Son mensonge va devenir vérité avec l'arrivée d'une nouvelle voisine de son âge, aussi jolie qu'une princesse. ©Electre 2015

2 amies pour la vie (2) : Malade de... jalousie !

par Anne-Marie Pol
Cléo pense que sa meilleure amie a tout pour elle. Quand Chloé termine sa récitation de poésie sous les applaudissements, Cléo l'envie. De plus, son amie raconte aux autres des choses qu'elle ne lui a pas confiées.

2 amies pour la vie (3) : Obéir ? Non merci !

par Anne-Marie Pol
Chloé et Cléo se rendent dans un parc d'attractions proche de chez elles. Bien que les chiens y soient interdits, Chloé a dissimulé Patchouli dans un sac. Elle décide de continuer à désobéir en profitant d'une inattention de sa baby-sitter pour entraîner Cléo sur la Chenille du Diable.

2 amies pour la vie (4) : Hou ! Les curieuses !

par Anne-Marie Pol
Chloé raconte à Cléo que leur immeuble est hanté car elle entend de drôles de bruits au-dessus de chez elle. D'abord apeurées par cette idée, les deux amies décident d'aller explorer le huitième étage. Mais en guise de spectre, elles rencontrent une vielle dame esseulée avec laquelle elles se lient d'amitié.

2 amies pour la vie (5) : Grosse colère

par Anne-Marie Pol

3 contes d'Andersen

par Hans Christian Andersen

50 montages pédagogiques avec Arduino

par Alexis Dumont
La carte électronique Arduino permet de créer des montages ayant un intérêt à la fois : * pour l'élève, afin de découvrir les bases de la programmation, d'utiliser les TICE, d'apprendre par la pratique ; * et pour l'enseignant, qui peut ainsi créer ses propres dispositifs d'acquisition : la carte Arduino est un système peu onéreux, simple d'utilisation et dont les schémas sont publiés sous licence libre. Ce guide vous propose 50 manipulations pédagogiques à réaliser avec Arduino, réparties selon 10 thématiques et débutant par des montages simples (abordables dès la 4e) pour aboutir à des dispositifs plus complexes (niveau post-bac) et utiles au quotidien (arrosage automatique, serre domotique...). Les applications possibles avec la carte Arduino dépassent le cadre de la programmation. Ainsi, certaines expériences présentées permettent d'étudier des phénomènes physiques autrement et pouvant également être abordés en mathématiques, en biologie-écologie, en agronomie, en agro-équipement, avec les TIM de manière transversale et pluridisciplinaire. Chaque fiche présente les objectifs de la manipulation, le schéma de câblage, la liste du matériel nécessaire, le script, ainsi que des pistes d'applications pédagogiques permettant de contextualiser le montage en fonction de la filière et du niveau d'enseignement. Les points forts * 50 manipulations séquencées en 10 thématiques (capteurs, traitement des données, objets connectés...) * une progression pour aborder les montages les plus simples (dès la 4e) aux plus complexes * la liste du matériel * les schémas de câblage * les scripts * des pistes d'applications pédagogiques En complément, un site compagnon avec : * les schémas en couleur téléchargeables * les scripts en couleur et au format texte téléchargeables * une vidéo présentant une manipulation avec une application Androïd

Airborne 44 (8) : Sur nos ruines

par Philippe Jarbinet

A la belle étoile

par Éric Sanvoisin
Yaëlle a un grand frère handicapé, Pierrot. Un matin, elle lui propose de l'accompagner à l'école. Pierrot est ravi : ça fait tellement longtemps qu'il rêve d'aller à l'école des gens normaux. Mais quand on se moque de lui, il perd tous ses moyens. Alors, il fugue et s'égare dans la ville, où il rencontre la Dame, qui vit dans la rue et dans un château en carton.

A la cantine

par Catherine Dolto-Tolitch
Quand on est petit, à l'école, manger à la cantine est une étape importante dans la vie de tous les jours, c'est souvent la première fois que l'on mange tout seul, sans les parents et avec des amis de sa classe. En face de son assiette, ce n'est pas toujours facile ! Parfois on aime trop et on se gave, parfois on n'aime pas du tout, souvent parce qu'on n'a pas goûté et on ne mange rien. Heureusement, il y a les dames de la cantine qui savent nous aider et aussi il y a des règles comme la politesse, la propreté et un mot qui va être très important dans toute notre vie : la convivialité. Quand on demande des conseils à la maison et à l'école ça se passe mieux. Mine de rien partager un repas avec ses amis de sa classe quand cela se passe bien c'est toute une fête.

Accueil

LE JAPON : ENTRE TRADITION ET MODERNITÉ

ACCES ORDINATEURS ET WIFI INTERROMPUS

En raison d'une panne de réseau, les ordinateurs et l'accès Wifi de la médiathèque de la Marine ne sont pas accessibles ce samedi 16 novembre.

Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée

Rentrée littéraire

Ceux qui partent

par Jeanne Benameur
Tout ce que l'exil fissure peut ouvrir de nouveaux chemins. En cette année 1910, sur Ellis Island, aux portes de New York, ils sont une poignée à l'éprouver, chacun au creux de sa langue encore, comme dans le premier vêtement du monde. Il y a Donato et sa fille Emilia, les lettrés italiens, Gabor, l'homme qui veut fuir son clan, Esther, l'Arménienne épargnée qui rêve d'inventer les nouvelles tenues des libres Américaines. Retenus un jour et une nuit sur Ellis Island, les voilà confrontés à l'épreuve de l'attente. Ensemble. Leurs routes se mêlent, se dénouent ou se lient. Mais tout dans ce temps suspendu prend une intensité qui marquera leur vie entière. Face à eux, Andrew Jónsson, New-Yorkais, père islandais, mère fière d'une ascendance qui remonte aux premiers pionniers. Dans l'objectif de son appareil, ce jeune photographe amateur tente de capter ce qui lui échappe depuis toujours, ce qui le relierait à ses ancêtres, émigrants eux aussi. Quelque chose que sa famille riche et oublieuse n'aborde jamais. Avec lui, la ville-monde cosmopolite et ouverte à tous les progrès de ce xxe siècle qui débute. L'exil comme l'accueil exigent de la vaillance. Ceux qui partent et ceux de New York n'en manquent pas. A chacun dans cette ronde nocturne, ce tourbillon d'énergies et de sensualité, de tenter de trouver la forme de son exil, d'inventer dans son propre corps les fondations de son nouveau pays. Et si la nuit était une langue, la seule langue universelle ?

Cora dans la spirale

par Vincent Message
Après avoir donné naissance à une petite fille, Cora Salme reprend son travail chez Borélia. La compagnie d'assurances vient de quitter les mains de ses fondateurs, rachetée par un groupe qui promet de la moderniser. Cora aurait aimé devenir photographe. Faute d'avoir percé, elle occupe désormais un poste en marketing qui lui semble un bon compromis pour construire une famille et se projeter dans l'avenir. C'est sans compter qu'en 2010, la crise dont les médias s'inquiètent depuis deux ans rattrape brutalement l'entreprise. Quand les couloirs se mettent à bruire des mots de restructuration et d'optimisation, tout pour elle commence à se détraquer, dans son travail comme dans le couple qu'elle forme avec Pierre. Prise dans la pénombre du métro, pressant le pas dans les gares, dérivant avec les nuages qui filent devant les fenêtres de son bureau à La Défense, Cora se demande quel répit le quotidien lui laisse pour ne pas perdre le contact avec ses rêves. A travers le portrait d'une femme prête à multiplier les risques pour se sentir vivante, Vincent Message scrute les métamorphoses du capitalisme contemporain, dans un roman tour à tour réaliste et poétique, qui affirme aussi toute la force de notre désir de liberté.

Forêt-Furieuse

par Sylvain Pattieu
A la Colonie, en lisière de la forêt, il y a des enfants malades, des orphelins et des estropiés, des rescapés. Ils ont des noms à rallonge, La-Petite-Elle-Veut-Tout-Faire-Toute-Seule, Destiny-Bienaimée, Mohamed-Ali, Tout-Le-Fait-Rire. Ils sont divisés en deux groupes, strongues et bitches, et les strongues tabassent, et les bitches ne se laissent pas faire. Ils sont plus habitués à la violence qu'à la tendresse, ça n'empêche pas les amitiés, les amours. Ils ont peur de la forêt, mais elle les attire, ces gamins. Pas loin, un village, enserré dans des montagnes. Comme partout, la lutte des classes règne, entre bergers, paysans, et maîtres des forges. On trouve des christian, des muslim, des supermuslim. Les vrais supermuslim menacent, ils veulent prendre le village pour leur califat. Il y a des Grands-Incendies et des Grandes-Vagues, des pluies corrosives ou du soleil qui tape dur. Dans Forêt-Furieuse, Sylvain Pattieu fait s'entrechoquer la vitalité enfantine, l'imaginaire destructeur du djihadisme, la violence des guerres contemporaines, sur fond de contes et légendes d'Ariège, de paysages des Pyrénées et de Seine-Saint-Denis. Et puis il y a son écriture, scandée par le rap et nourrie de la langue populaire d'aujourd'hui.

La part du fils

par Jean-Luc Coatalem
Longtemps, je ne sus quasiment rien de Paol hormis ces quelques bribes arrachées. "Sous le régime de Vichy, une lettre de dénonciation aura suffi. Début septembre 1943, Paol, un ex-officier colonial, est arrêté par la Gestapo dans un village du Finistère. Motif : "inconnu". Il sera conduit à la prison de Brest, incarcéré avec les "terroristes", interrogé. Puis ce sera l'engrenage des camps nazis, en France et en Allemagne. Rien ne pourra l'en faire revenir. Un silence pèsera longtemps sur la famille. Dans ce pays de vents et de landes, on ne parle pas du malheur. Des années après, j'irai, moi, à la recherche de cet homme qui fut mon grand-père. Comme à sa rencontre. Et ce que je ne trouverai pas, de la bouche des derniers témoins ou dans les registres des archives, je l'inventerai. Pour qu'il revive". J. -L. C. Le grand livre que Jean-Luc Coatalem portait en lui.

Les choses humaines

par Karine Tuil
Les Farel forment un couple de pouvoir. Jean est un célèbre journaliste politique français ; son épouse Claire est connue pour ses engagements féministes. Ensemble, ils ont un fils, étudiant dans une prestigieuse université américaine. Tout semble leur réussir. Mais une accusation de viol va faire vaciller cette parfaite construction sociale. Le sexe et la tentation du saccage, le sexe et son impulsion sauvage sont au coeur de ce roman puissant dans lequel Karine Tuil interroge le monde contemporain, démonte la mécanique impitoyable de la machine judiciaire et nous confronte à nos propres peurs. Car qui est à l'abri de se retrouver un jour pris dans cet engrenage ?

Murène

par Valentine Goby
Hiver 1956. Dans les Ardennes, François, un jeune homme de vingt-deux ans, s'enfonce dans la neige, marche vers les bois à la recherche d'un village. Croisant une voie ferrée qui semble désaffectée, il grimpe sur un wagon oublié... Quelques heures plus tard une enfant découvre François à demi mort ? corps en étoile dans la poudreuse, en partie calciné. Quel sera le destin de ce blessé dont les médecins pensent qu'il ne survivra pas ? A quelle épreuve son corps sera-t-il soumis ? Qu'adviendra-t-il de ses souvenirs, de son chemin de vie alors que ses moindres gestes sont à réinventer, qu'il faut passer du refus de soi au désir de poursuivre ? Murène s'inscrit dans cette part d'humanité où naît la résilience, ce champ des possibilités humaines qui devient, malgré les contraintes de l'époque ? les limites de la chirurgie, le peu de ressources dans l'appareillage des grands blessés ?, une promesse d'échappées. Car bien au-delà d'une histoire de malchance, ce roman est celui d'une métamorphose qui nous entraîne, solaire, vers l'émergence du handisport et jusqu'aux Jeux paralympiques de Tokyo en 1964.

Rien n'est noir

par Claire Berest
Frida parle haut et fort, avec son corps fracassé par un accident de bus et ses manières excessives d'inviter la muerte et la vida dans chacun de ses gestes. Elle jure comme un charretier, boit des trempées de tequila, et elle ne voit pas où est le problème. Elle aime les manifestations politiques, mettre des fleurs dans les cheveux, parler de sexe crûment, et les fêtes à réveiller les squelettes. Et elle peint. Frida aime par-dessus tout Diego, le peintre le plus célèbre du Mexique, son crapaud insatiable, fatal séducteur, qui couvre les murs de fresques gigantesques.

Roi par effraction

par François Garde
En 1815, Joachim Murat tente de reconquérir le trône de Naples, qu'il vient de perdre après six ans de règne. L'ascension de ce fils d'un aubergiste du Quercy, devenu général de la Révolution puis maréchal d'Empire, n'avait jusque-là jamais connu d'autres limites que la volonté de Napoléon. Le destin de celui que Caroline Bonaparte avait choisi pour époux s'arrête brutalement. Capturé, jeté en prison, il est exécuté le 13 octobre 1815. Roi par effraction raconte la trajectoire d'un homme devenu roi en forçant les portes de l'Histoire.

Un dimanche à Ville-d'Avray

par Dominique Barbéris
Deux soeurs se retrouvent à Ville-d'Avray, un dimanche alors que fléchit la lumière. L'une révèle à l'autre son errance avec un inconnu : une brève histoire, inquiète et trouble comme les eaux des étangs tout proches, mystérieuse et violente comme notre insatiable besoin de romanesque.

Boy Diola

par Yancouba Diémé
"Boy Diola", c'est ainsi qu'on appelait le villageois de Casamance venu à Dakar pour trouver du travail. Ce villageois, c'est toi, mon père, Apéraw en diola. A force de côtoyer de trop près la souffrance, tu as décidé de partir. Pendant des mois, tu t'es rendu au port jusqu'à ce que ton tour arrive, un matin de 1969. Tu as laissé derrière toi les histoires racontées autour du feu, les animaux de la brousse, les arachides cultivées toute ta jeunesse. De ce voyage tu ne dis rien. Ensuite, tout s'enchaîne très vite. L'arrivée à Marseille, l'installation à Aulnay-sous-Bois, la vie d'ouvrier chez Citroën, le licenciement, la débrouille. Odyssée depuis le fin fond de l'Afrique jusqu'aux quartiers populaires de la banlieue parisienne, Boy Diola met en scène, avec une pointe d'humour et beaucoup d'émotion, cet homme partagé entre deux mondes et donne ainsi corps et voix à ceux que l'on n'entend pas

Cadavre exquis

par Agustina Bazterrica
Un virus a fait disparaître la quasi-totalité des animaux de la surface de la Terre. Pour pallier la pénurie de viande, des scientifiques ont créé une nouvelle race, à partir de génomes humains, qui servira de bétail pour la consommation. Ce roman est l'histoire d'un homme qui travaille dans un abattoir et ressent un beau jour un trouble pour une femelle de "première génération". Or, tout contact inapproprié avec ce qui est considéré comme un animal d'élevage est passible de la peine de mort. A l'insu de tous, il va peu à peu la traiter comme un être humain. Le tour de force d'Agustina Bazterrica est de nous faire accepter ce postulat de départ en nous précipitant dans un suspense insoutenable. Roman d'une brûlante actualité, tout à la fois allégorique et réaliste, Cadavre exquis utilise tous les ressorts de la fiction pour venir bouleverser notre conception des relations humaines et animales.

Célibataire, heureuse et prête à tout

par Katherine Heiny
Les jeunes héroïnes de Katherine Heiny sont intelligentes, sexy et souvent impitoyables. Maya est amoureuse de son petit ami et de son patron. L'amant de Sadie l'appelle tout en partant rejoindre sa femme à une thérapie de couple. Gwen en pince pour son colocataire, un homme qui est capable de lui tenir la main avant de lui dire qu'il la trouve moite. Et Sasha accepte de prendre un verre avec l'épouse de son amant, ce qu'elle regrette aussitôt. Au cours de ces onze instantanés de vie, à la fois follement drôles et émouvants, elles vont se débattre avec des invités inopportuns, des fêtes d'anniversaire désastreuses, des amis loyaux mais paumés et faire face à des situations beaucoup trop compliquées. De formidables portraits de jeunes femmes d'aujourd'hui dans leur quête d'amour et de sens.

Cent millions d'années et un jour

par Jean-Baptiste Andréa
1954. C'est dans un village perdu entre la France et l'Italie que Stan, paléontologue en fin de carrière, convoque Umberto et Peter, deux autres scientifiques. Car Stan a un projet. Ou plutôt un rêve. De ceux, obsédants, qu'on ne peut ignorer. Il prend la forme, improbable, d'un squelette. Apato-saure ? Brontosaure ? Il ne sait pas vraiment. Mais le monstre dort forcément quelque part là-haut, dans la glace. S'il le découvre, ce sera enfin la gloire, il en est convaincu. Alors l'ascension commence. Mais le froid, l'altitude, la solitude, se resserrent comme un étau. Et entraînent l'équipée là où nul n'aurait pensé aller. De sa plume cinématographique et poétique, Jean-Baptiste Andrea signe un roman à couper le souffle, porté par ces folies qui nous hantent.

Civilizations

par Laurent Binet
Vers l'an mille : la fille d'Erik le Rouge met cap au sud. 1492 : Colomb ne découvre pas l'Amérique. 1531 : les Incas envahissent l'Europe. A quelles conditions ce qui a été aurait-il pu ne pas être ? Il a manqué trois choses aux Indiens pour résister aux conquistadors. Donnez-leur le cheval, le fer, les anticorps, et toute l'histoire du monde est à refaire. Civilizations est le roman de cette hypothèse : Atahualpa débarque dans l'Europe de Charles Quint. Pour y trouver quoi ? L'Inquisition espagnole, la Réforme de Luther, le capitalisme naissant. Le prodige de l'imprimerie, et ses feuilles qui parlent. Des monarchies exténuées par leurs guerres sans fin, sous la menace constante des Turcs. Une mer infestée de pirates. Un continent déchiré par les querelles religieuses et dynastiques. Mais surtout, des populations brimées, affamées, au bord du soulèvement, juifs de Tolède, maures de Grenade, paysans allemands : des alliés. De Cuzco à Aix-la-Chapelle, et jusqu'à la bataille de Lépante, voici le récit de la mondialisation renversée, telle qu'au fond, il s'en fallut d'un rien pour qu'elle l'emporte, et devienne réalité.

Dégels

par Julia Phillips
Sur le rivage de la péninsule du Kamtchatka, aux confins de la Russie, deux petites filles disparaissent. L'enlèvement bouleverse les habitants : le coupable serait-il un étranger de passage ? Pire, l'un d'entre eux ? Comme une onde de choc, le trouble se propage et vient ébranler la vie de dix femmes dans leur quotidien, leurs amours et leurs rêves secrets, tandis que le puzzle de la disparition se reconstitue peu à peu... Dans un décor inoubliable, entre volcans, eaux sombres et faune hostile, Julia Phillips construit un huis clos magistral dans la lignée de Laura Kasischke et d'Alice Munro, où l'émotion se mêle au suspense.

Girl

par Edna O'Brien
S'inspirant de l'histoire des lycéennes enlevées par Boko Haram en 2014, l'auteure irlandaise se glisse dans la peau d'une adolescente nigériane. Depuis l'irruption d'hommes en armes dans l'enceinte de l'école, on vit avec elle, comme en apnée, le rapt, la traversée de la jungle en camion, l'arrivée dans le camp, les mauvais traitements, et son mariage forcé à un djihadiste - avec pour corollaires le désarroi, la faim, la solitude et la terreur.

La Maison

par Emma Becker
J'ai toujours cru que j'écrivais sur les hommes. Avant de m'apercevoir que je n'écris que sur les femmes. Sur le fait d'en être une. Ecrire sur les putes, qui sont payées pour être des femmes, qui sont vraiment des femmes, qui ne sont que ça ; écrire sur la nudité absolue de cette condition, c'est comme examiner mon sexe sous un microscope. Etc en éprouve la même fascination qu'un laborantin regardant des cellules essentielles à toute forme de vie.

La mer à l'envers

par Marie Darrieussecq
Rose part en croisière avec ses enfants. Elle rencontre Younès qui faisait naufrage. Rose est héroïque, mais seulement par moments.

Le coeur battant du monde

par Sébastien Spitzer
Dans les années 1860, Londres, le coeur de l'empire le plus puissant du monde, se gave en avalant les faibles. Ses rues entent la misère, l'insurrection et l'opium. Dans les faubourgs de la ville, un bâtard est recueilli par Charlotte, une Irlandaise qui a fui la famine. Par amour pour lui, elle va voler, mentir, se prostituer sans jamais révéler le mystère de sa naissance. L'enfant illégitime est le fils caché d'un homme célèbre que poursuivent toutes les polices d'Europe. Il s'appelle Freddy et son père est Karl Marx. Alors que Marx se contente de théoriser la Révolution dans les livres, Freddy prend les armes avec les opprimés d'Irlande. Après Ces rêve qu'on piétine, un premier roman très remarqué et traduit dans plusieurs pays, qui dévoilait l'étonnante histoire de Magda Goebbels, Sébastien Spitzer prend le pouls d'une époque où la toute-puissance de l'argent brise les hommes, l'amitié et l'espoir de jours meilleurs.

Les veilleurs de Sangomar

par Fatou Diome
Nul ne s'aventure sans appréhension à Sangomar, ce bout de terre inhabitée où, dans la tradition animiste sérère, se rassemblent les djinns et les âmes des défunts. Sur l'île voisine, la jeune Coumba entame un long veuvage, recluse chez sa belle-mère. Elle vient de perdre son mari dans le naufrage du Joola, en 2002, au large du Sénégal. Dès la nuit tombée, après le cortège des prières rituelles et des visites obligées, Coumba peut enfin faire face à son chagrin, consigner les souvenirs heureux, invoquer les morts. Alors, sa chambre s'ouvre grand aux veilleurs de Sangomar, esprits des ancêtres et des naufragés qui lui racontent leur destin et la mèneront à la rencontre de son "immortel aimé" . Un grand roman de liberté et d'amour fou, porté par le souffle ensorcelant de Fatou Diome.
Malvoyant
Thème par défaut

Horaires d'ouverture

Médiathèque de la Marine

01 47 60 06 40

Lun

Fermé
Mar 15h-18h
Mer 10h-13h 14h-18h
Jeu Fermé
Ven 15h-18h
Sam 10h-18h
Dim Fermé

Médiathèque Jacques Prévert

01 47 84 85 46                               
La médiathèque Jacques Prévert est fermée pour travaux. Réouverture cet automne.


Médiathèque Jules Michelet

01 47 80 57 38
La médiathèque Jules Michelet est fermée pour travaux. Réouverture cet automne.

Documents utiles

Des questions ?

fb

       Nous contacter