Utilisateur

Inscrivez-vous en ligne! Remplissez ce formulaire

VOS BIBLIOTHECAIRES SE PRENNENT POUR DES OEUVRES D'ART...

...lorsqu'ils feuillettent les nouveautés des romans de science-fiction!

Soleils noirs... Visite du Louvre-Lens

Au Louvre-Lens, 180 toiles se croisent avec pour point commun la couleur noire. Découvrez l'histoire de cette couleur et voyagez au sein de l'exposition grâce à cette émission dédiée.

 

COUP DE COEUR!

Historien spécialisé dans l'histoire culturelle des couleurs, Michel Pastoureau nous propose de plonger dans la symbolique de cette couleur pas comme les autres. A la fois riche et accessible, ce livre est une excellente façon de découvrir le travail passionnant de cet excellent vulgarisateur.

Matisse en herbe

Des tutos par les grands musées de France, pour découvrir l'art avec ses mains!
Et pour aller plus loin, retrouvez notre sélection autour de Matisse et des loisirs créatifs à partir de papier!

 

Coloriez les vieux livres! Des illustrations issues des fonds de la Bibliothèque Nationale de France à imprimer pour griffonner, dépasser, transformer en toute liberté!

 

Une histoire de l'art 'trash'

Vous ne porterez plus jamais le même regard sur la laitière de Vermeer...

Quand le manga réinvente les grands classiques de la peinture

 

Le club Manga Colombes vous présente un livre original des médiathèques!

 

Réservez-le!

L'art, à bout de ciseaux

100% papier

Le papier est à la portée de tous, il se plie, se découpe et se colle de mille façons. Voici des modèles inventifs et faciles à réaliser : jeux et jouets, décorations, petits cadeaux, guirlandes, boîtes, masques, marionnettes... Les illustrations, les explications en pas à pas et les très nombreux patrons feront la réussite de ces moments créatifs !

Henri Matisse

par Caroline Larroche
Henri Matisse a traversé un demi-siècle d'histoire de l'art, sans appartenir à aucun mouvement, créant ses chefs d'oeuvre au gré de ses envies et de son inspiration.

Les petitscréas font tout en papier : mes objets déco

par Magali Toursel
Fabriquer des fleurs, des marque-pages ou des cartes pop-up, embellir des photos, décorer des boîtes... A toi les mille et une possibilités créatives qu'offre le papier ! En compagnie de Myrtille, Etienne, Max, Chloé et Lina, une bande de petits créateurs espiègles et joyeux, amuse-toi à façonner des objets déco avec toutes sortes de papiers colorés. Tu apprendras à utiliser une perforatrice ou un massicot, à découper avec des ciseaux cranteurs, à décorer une page de scrapbooking et à créer une forme en 30...

Matisse : l'art du découpage

par Nina Hollein
Une partie importante du travail de Matisse a été consacrée à la technique du papier découpé. Ces dessins aux ciseaux concentrent les éléments de base de son oeuvre : couleur, ligne et forme. Les reproductions des tableaux sont accompagnées de commentaires sur la vie, l'oeuvre et la manière de créer de l'artiste.

Papier

par Alda
Pour créer chenilles, dinosaures et fleurs en deux plis et trois coups de ciseaux, avec des feuilles de couleurs, du carton ondulé et de la colle !

Quel artiste ce Matisse !

par Sylvie Girardet
Les jeunes lecteurs retrouveront Pictor, le petit personnage de l'illustrateur N. Salas, qui visite avec espièglerie et humour l'univers de Niki de Saint Phalle. Une manière d'aborder l'univers du peintre.

Femmes artistes

Femmes artistes

Les femmes régnaient alors, la Révolution les a détrônées : souvenirs, 1755-1842

par Louise-Élisabeth Vigée Le Brun
Peu de femmes artistes ont connu une renommée aussi éclatante que celle d'Elisabeth Vigée Le Brun (1755-1842). Douée de charme, de beauté et d'esprit, considérée comme une portraitiste de talent alors qu'elle n'a que vingt ans, elle répond aux attentes de la société aristocratique qui se reconnaît dans l'image qu'elle lui prête. Marie-Antoinette la choisit pour peintre officiel. Elisabeth poursuit ainsi sa fulgurante carrière en France jusqu'à la Révolution. Très liée à la noblesse de cour, elle juge plus prudent d'émigrer dès 1789. Elle parcourt alors l'Europe jusqu'en Russie. Partout où elle passe, elle est reçue et fêtée dans la meilleure société. Les commandes affluent. A son retour en France, en 1800, elle découvre un monde nouveau dans lequel elle demeurera une nostalgique de l'Ancien Régime, dont elle était l'une des égéries. Cependant, jusqu'à sa mort, en 1842, elle poursuit son œuvre et tente de main-tenir les habitudes de la vie mondaine d'autrefois.

Elisabeth Louise Vigée Le Brun

par Joseph Baillio
Rétrospective consacrée à Louise Elisabeth Vigée épouse Lebrun. Etablie comme peintre dès l'âge de 15 ans, elle fut appelée auprès de Marie-Antoinette à Versailles, où elle deviendra portraitiste officielle de la famille royale avant de devenir peintre de cour en Italie et en Russie. Son art, refusant les artifices, révolutionne le portrait féminin en révélant la beauté naturelle des femmes. ©Electre 2015

Madame Vigée Le Brun : amie et portraitiste des reines

par Inès de Kertanguy
La vie de l'une des plus illustres des artistes françaises du XVIIIe siècle, peintre attitrée de la reine Marie-Antoinette et sollicitée par les souverains de toutes les cours d'Europe.

Mundus muliebris : Elisabeth Vigée Le Brun, peintre de l'Ancien Régime féminin

par Marc Fumaroli
Présentation de l'oeuvre de la portraitiste du XVIIIe et XIXe siècle E. Vigée-Lebrun.

L'art dans les romans

Falaise des fous

par Patrick Grainville
1868-1927 : de l'invention de l'impressionnisme à la traversée de l'Atlantique par Lindbergh, un Normand établi à Etretat entreprend le récit de sa vie. Orphelin de mère, jamais reconnu par son père, il s'est installé chez son oncle, dans la splendeur des falaises, après avoir été blessé lors de la sanglante aventure coloniale en Algérie. Sous son regard, un homme peint : c'est Monet. Pour le jeune homme, qui ne connaît rien à la peinture, c'est un choc. La naissance d'un art et d'une époque se joue là, et, dès lors, il n'aura de cesse d'en suivre les métamorphoses, guidé par deux amantes, Mathilde, une bourgeoise mariée, sensuelle, puis Anna, passionnée. Elles l'initient à Monet, présent de bout en bout, mais aussi à Courbet, Boudin, Degas, Flaubert, Hugo, Maupassant... Tous passent à Etretat ou dans son voisinage. De la débâcle de la guerre de 1870 à la découverte de New York, de l'affaire Dreyfus au gouffre de la Grande Guerre, c'est tout un monde qui surgit, passe et cède la place à un autre. Dans la permanence des falaises lumineuses, la folie de Monet affrontant l'infini des Nymphéas. Le tout sous la plume d'un homme qui a beaucoup vécu, beaucoup ressenti, aimé et perdu. Fresque historique vertigineuse, saga familiale et amoureuse, évocation puissante de la pulsion créatrice : avec Falaise des fous, Patrick Grainville signe son roman le plus accompli, le roman d'une vie.

Hérétiques

par Leonardo Padura Fuentes
En 1939, un bateau transportant 900 Juifs jette l'ancre à La Havane en attendant l'autorisation de débarquer ses passagers. Daniel Kaminsky et son oncle attendent sur le quai l'arrivée de leur famille et du trésor qu'ils transportent pour payer les contrôleurs : une toile de Rembrandt. Mais le bateau repart vers l'Allemagne. Des années plus tard, le tableau est mis en vente à Londres.

La jeune fille à la perle

par Tracy Chevalier
La jeune et ravissante Griet est engagée comme servante dans la maison du peintre Vermeer. Nous sommes à Delft, au dix-septième siècle, l'âge d'or de la peinture hollandaise. Griet s'occupe du ménage et des six enfants de Vermeer en s'efforçant d'amadouer l'épouse, la belle-mère et la gouvernante, chacune très jalouse de ses prérogatives. Au fil du temps, la douceur, la sensibilité et la vivacité de la jeune fille émeuvent le maître qui l'introduit dans son univers. A mesure que s'affirme leur intimité, le scandale se propage dans la ville... Un roman envoûtant sur la corruption de l'innocence, l'histoire d'un cœur simple sacrifié au bûcher du génie.

La passion Lippi

par Sophie Chauveau
La vie de Fra Filippo Lippi (1406-1469), un moine libertin, artiste de génie, intransigeant et manipulateur qui inventa un nouveau rapport entre l'art et le monde de l'argent, faisant passer les peintres du statut d'artisans à celui d'artistes reconnus.

Le chardonneret

par Donna Tartt
Theo Decker a 13 ans. Il vit les derniers instants de sa vie d'enfant. Survivant miraculeux d'une explosion gigantesque en plein New York, il se retrouve seul dans la ville, orphelin, et se réfugie chez les parents d'un ami pour échapper aux services sociaux. Tout ce qui lui reste de sa mère, c'est une toile de maître minuscule qui va l'entraîner dans les mondes souterrains et mystérieux de l'art.

Le grand soir : roman

par François Dupeyron
En 1877 à Genève, Gustave Courbet raconte à Mona, une prostituée des bas quartiers, ses années de gloire et sa chute, qui a commencé quand Jo l'Irlansaise l'a quitté et s'est accentuée après sa participation aux événements de la Commune. Mona y a pris part aussi et elle a perdu son père et son frère. Une évocation de la vie et du siècle de ce peintre amoureux de l'insurrection.

Les filles au lion

par Jessie Burton
En 1967, cela fait déjà quelques années qu'Odelle, originaire des Caraïbes, vit à Londres. Elle travaille dans un magasin de chaussures mais elle s'y ennuie, et rêve de devenir écrivain. Et voilà que sa candidature à un poste de dactylo dans une galerie d'art est acceptée ; un emploi qui pourrait bien changer sa vie. Dès lors, elle se met au service de Marjorie Quick, un personnage haut en couleur qui la pousse à écrire. Elle rencontre aussi Lawrie Scott, un jeune homme charmant qui possède un magnifique tableau représentant deux jeunes femmes et un lion. De ce tableau il ne sait rien, si ce n'est qu'il appartenait à sa mère. Marjorie Quick, à qui il soumet la mystérieuse toile, a l'air d'en savoir plus qu'elle ne veut bien le dire, ce qui pique la curiosité d'Odelle. La jeune femme décide de déchiffrer l'énigme des Filles au lion. Sa quête va révéler une histoire d'amour et d'ambition enfouie au coeur de l'Andalousie des années trente, alors que la guerre d'Espagne s'apprête à faire rage. Après Miniaturiste, Jessie Burton compose une intrigue subtile entre deux lieux et deux époques que tout sépare en apparence, tout en explorant, avec beaucoup de sensualité, d'émotion et de talent, les contours nébuleux de la puissance créatrice.

L'ombre de nos nuits

par Gaëlle Josse
De passage dans une ville, une femme rentre dans un musée. Là elle s'éprend du tableau Saint Sébastien soigné par Irène de G. de la Tour, qui lui donne l'occasion de revivre un amour passé. A ses souvenirs s'entremêle l'histoire de la création du tableau par le peintre et son apprenti. Prix du livre France bleu-Page des libraires 2016.

Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

par Mathias Enard
Mai 1506. Michelangelo Buonarotti débarque à Constantinople. A Rome, il a délaissé le tombeau qu'il dessine pour Jules II, le pape guerrier et mauvais payeur. Il répond à l'invitation du sultan qui veut lui confier la conception d'un pont sur la Corne d'Or, projet retiré à Leonardo da Vinci. La rencontre de Michel-Ange avec l'Orient, entre séduction et dangers de l'étrangeté byzantine.<p>Prix Goncourt des lycéens 2010</p>

Une femme en contre-jour

par Gaëlle Josse
Raconter Vivian Maier, c'est raconter la vie d'une invisible, d'une effacée. Une nurse, une bonne d'enfants. Une photographe de génie qui n'a pas vu la plupart de ses propres photos. Une Américaine d'origine française, arpenteuse inlassable des rues de New York et de Chicago, nostalgique de ses années d'enfance heureuse dans la verte vallée des Hautes-Alpes où elle a rêvé de s'ancrer et de trouver une famille. Son oeuvre, pleine d'humanité et d'attention envers les démunis, les perdants du rêve américain, a été retrouvée par hasard – une histoire digne des meilleurs romans – dans des cartons oubliés au fond d'un garde-meubles de la banlieue de Chicago. Vivian Maier venait alors de décéder, à quatre-vingt-trois ans, dans le plus grand anonymat. Elle n'aura pas connu la célébrité, ni l'engouement planétaire qui accompagne aujourd'hui son travail d'artiste. Une vie de solitude, de pauvreté, de lourds secrets familiaux et d'épreuves ; une personnalité complexe et parfois déroutante, un destin qui s'écrit entre la France et l'Amérique. L'histoire d'une femme libre, d'une perdante magnifique, qui a choisi de vivre les yeux grands ouverts. Je vais vous dire cette vie-là, et aussi tout ce qui me relie à elle, dans une troublante correspondance ressentie avec mon travail d'écrivain." G.J.

Concours pour le Paradis

par Clélia Renucci
"Tout était dévasté, consumé, calciné. C'est de cet enfer qu'allait renaître le Paradis". Dans le décor spectaculaire de la Venise renaissante, l'immense toile du Paradis devient un personnage vivant, opposant le génie de Véronèse, du Tintoret et des plus grands maîtres de la ville. Entre rivalités artistiques, trahisons familiales, déchirements politiques, Clélia Renucci fait revivre dans ce premier roman le prodige de la création, ses vertiges et ses drames.

Groom

par François Vallejo
Prévenu du décès de son mari, Antoine, Véra Carmi se précipite vers le 5e étage du centre Pompidou où l'attend le corps de son époux. Mais quand elle arrive sur place, elle apprend que le corps a disparu. Dépassée par les événements, elle retourne chez elle... pour y trouver son mari !

La dormeuse de Naples : roman

par Adrien Goetz
Chef-d'oeuvre d'Ingres disparu dès le XIXe siècle, La dormeuse de Naples est un tableau dont trois manuscrits permettent peut-être de reconstituer l'histoire... Une évocation de la vie des artistes du XIXe siècle.

La femme sur l'escalier

par Bernhard Schlink
Le narrateur voit un tableau dont le sujet lui rappelle une femme, Irène. Des années auparavant, celle-ci lui avait été présentée par l'auteur du portrait, Schwind, qui l'avait vendu au mari du modèle, Gudlach. Irène a quitté son mari pour Schwind. Gudlach lui propose de lui restituer le tableau en échange du retour de son épouse. Chargé de rédiger le contrat, le narrateur tombe amoureux d'Irène.

La valse des arbres et du ciel

par Jean-Michel Guenassia
Juin 1890, à Auvers-sur-Oise. Marguerite Gachet a 19 ans quand son père, médecin, reçoit en consultation Vincent Van Gogh, peintre désargenté. Cette rencontre, à travers sa passion naissante pour le peintre, lui ouvre le monde des arts et réaffirme son rêve d'entrer aux Beaux-Arts, malgré l'opposition de son père.

Lorsque j'étais une oeuvre d'art

par Éric-Emmanuel Schmitt
Un jeune homme à la dérive est sauvé du suicide par un artiste mégalomane qui lui propose d'acheter son âme et son corps pour en faire une sculpture vivante. Il devient alors Adam-bis, exposé partout et aux yeux de tous. L'amour d'une jeune femme le sortira de l'emprise de son créateur...

Pietra Viva

par Léonor de Récondo
En 1505, Michelangelo quitte Rome après avoir découvert le corps inerte d'Andrea, un jeune moine qui le fascinait. Il part pour Carrare choisir des marbres pour un tombeau commandé par le pape Jules II. Le soir, il lit un ouvrage de Pétrarque et la Bible d'Andrea, ne cessant de s'interroger sur les raisons de sa mort. Le jour, il croise les tailleurs de pierre.

Tu chercheras mon visage : roman

par John Updike
Un jour dans la vie de Hope Chafetz, femme peintre renommée de 79 ans, qui, dans sa maison du Vermont rural, reçoit Kathryn d'Angelo, New-Yorkaise de 27 ans, venue l'interviewer sur sa vie et son oeuvre. La rencontre prend la forme d'un long dialogue au caractère théâtral évident où les unités de temps, de lieu, d'action sont respectées et facilitées par la focalisation intérieure de Hope.

Un monde à portée de main

par Maylis de Kerangal

Enquêtes sur toile...

Clara et la pénombre : roman

par José Carlos Somoza
Vienne et Amsterdam, en 2006. Le corps est devenu le support de l'expression artistique et les toiles humaines sont louées ou vendues. L'une de ces oeuvres, âgée de 14 ans, est volée puis assassinée, faisant souffler un vent de panique sur le marché de l'art. Parallèlement à cette enquête criminelle, la métamorphose de Clara, une oeuvre madrilène, s'opère, de la souffrance à l'extase.

Le portrait

par Iain Pears

Le tableau du maître flamand

par Arturo Pérez-Reverte
Sur un panneau peint au XVe siècle par Van Huys, maître flamand, un seigneur et un chevalier jouent aux échecs, observés par une femme en noir. Une restauratrice y déchiffre une mystérieuse inscription. Elle découvre que le peintre a réalisé ce tableau deux années après la mort inexpliquée de l'un des deux joueurs. Grand prix de la littérature policière 1993

Le mystère Jérôme Bosch

par Peter Dempf
De nos jours, Madrid. Le Jardin des délices, célèbre tableau du peintre flamand Jérôme Bosch, est vandalisé par un religieux convaincu que l'oeuvre dissimule un secret susceptible de nuire à l'Eglise. Un restaurateur de tableaux se voit confier de remettre le tableau en état, très vite, il découvre des symboles cachés sous les couches de peinture altérées. 1510. Alors que la cité est envahie par les sbires de l'Inquisition, l'apprenti de Jérôme Bosch découvre que ce dernier, initié à un secret hérétique, travaille à un mystérieux triptyque.

Les visages

par Jesse Kellerman
Le jeune amateur d'art Ethan Muller essaie d'en savoir plus sur une série de tableaux exceptionnels signés Victor Cracke, un artiste reclus. Quand un policier à la retraite reconnaît dans l'un des portraits un enfant disparu quarante ans plus tôt, Ethan perd peu à peu tout contrôle de l'affaire... C'est le début d'une spirale infernale. Prix des lectrices de Elle 2010 (policier).

Le vol de la Joconde

par Dan Franck
L'histoire est connue et l'affaire insolite. Un matin d'été de l'année 1911 à Paris, un vol est déclaré au Louvre : celui du portrait de La Joconde. Tandis que la police ratisse la capitale pour retrouver le coupable, un certain Géry Pieret, voleur et fanfaron, déclare dans Paris-journal être l'auteur du crime et ne pas en être à son premier. Il aurait aussi volé au même musée d'autres oeuvres, dont deux têtes ibériques datant du Vème siècle avant Jésus Christ, qu'il aurait revendu à un peintre parisien. Or si l'audacieux ne donne pas de nom, quiconque sait que Pieret fut un temps le secrétaire de Guillaume Apollinaire pourra déduire que le dit peintre n'est autre que Pablo Picasso. Voilà le peintre mouillé, alerté par son ami poète, et le décor planté. Le roman peut commencer.Imaginez à présent Guillaume Apollinaire et Pablo Picasso en cavale dans Paris, une valise en carton à la main, passant de lieu en lieu pour essayer de se débarrasser des deux têtes qui inspirèrent les célèbres Demoiselles d'Avignon et qui manquèrent de les envoyer en prison, ou pire, de les faire expulser de France. Après avoir renoncé à les jeter sous le pont Mirabeau, et déclamé quelques vers, ils se rendent chez Le Douanier Rousseau, trop occupé à jouer à cache-cache avec un lion pour que lui soient confiés les trésors. Les deux compères repartent vers La Rotonde. Et nous voilà avec eux embarqués dans une balade imaginaire à travers Paris, où l'on croise tour à tour Utrillo, Max Jacob, Soutine, Modigliani, Marie Laurencin ou Chagall, où l'on rend visite à Matisse, Jarry ou Gertrude Stein, et ainsi quatre jours durant. Avant l'arrestation finale. De la Rotonde au Vésinet, en passant par Montmartre et le fameux Bateau-Lavoir, on suit Dan Franck, véritable personnage du roman, narrateur omniscient et tout puissant qui fait fi de la chronologie avérée pour mêler les anecdotes, brouiller les repères chronologiques et nous faire traverser les vies du poète et du peintre en même temps que la capitale. Un régal.

Horaires

mardi                              15h-18h

mercredi     10h-12h     15h-18h

vendredi                         15h-18h

samedi        10h-12h     15h-18h

vos médiathèques seront fermées le samedi 8 mai

En raison des travaux qui vont permettre d'achever la mue de la médiathèque Jacques Prévert, cette dernière met à disposition une mini-bibliothèque (+ de 2700 documents) et un service de Prêt à emporter (clic&collect)

Malvoyant
Thème par défaut

Documents utiles

Des questions ?

fb

       Nous contacter